Avoir un bateau en sa possession signifie virée au grand large, activités nautiques en tout genre, et bien d’autres choses encore. Comme l’achat d’un bateau à l’étranger ne peut se faire sur un coup de tête, il est préférable de regarder en détail et de prendre en compte ces quelques paramètres.

Les prix

acheter un bateau à l'étranger

Il faut savoir qu’un bateau neuf ou d’occasion peut ne pas être totalement prêt pour la navigation. En fait, certains vendeurs vendent leurs bateaux avec certains matériels manquants, un peu comme le principe de la « pièce détachée ». Par exemple, un voilier sans voile. L’acheteur devra donc trouver les équipements manquants. Le but dans tout ça, c’est permettre aux acheteurs d’acheter un bateau moins cher.

L’état du bateau

Avant d’acheter une quelconque embarcation, il est toujours judicieux de s’assurer de son bon état. Quand on parle de l’état d’un bateau, il ne s’agit pas tout simplement de la coque mais tout ce qui peut être vérifié et qui peuvent garantir le fonctionnement du bateau, à savoir le moteur, ou autres outils mécaniques. Cette technique est surtout conseillée lors de l’achat d’un bateau d’occasion.

Choix adapté au besoin

Pour pouvoir choisir la bonne embarcation, il faut d’abord connaître le programme de navigation. Dans le cas où c’est pour profiter des belles côtes par exemple, les voiliers sont les plus recommandés. Pour plus de confort, il est préférable de s’orienter vers les yachts. Le seul hic avec ce type de bateau réside juste au niveau des prix. En effet, le luxe a un prix fort.

acheter un bateau à l'étranger

Les droits de douane

C’est surtout le paramètre le plus important. Effectivement, les douanes peuvent très bien prendre des taxes sur l’importation du bateau en question. Toutefois, dans des pays exerçant la politique de libre échange, il n’y a pas de frais de douane à payer.